Quelle mobilité sur le territoire pour demain ?

La mobilité constitue un enjeu majeur en matière d’aménagement du territoire et d’accès aux services publics.

Une étude mutualisée à l’échelle des CC Terres Touloises et de Colombey Sud Toulois a permis de mettre en évidence les scenarios possibles pour permettre à tout habitant de se déplacer sur le territoire, en tenant compte de la diversité des besoins et attentes.

Au-delà des moyens de transports publics classiques du type bus, d’autres moyens alternatifs existent pour les zones plus rurales (transport à la demande, services de mobilité solidaire, covoiturage, auto-stop organisé…).

Prise de compétence

Afin de donner vie à cette réflexion, les élus de la CC2T ont voté en faveur de la prise de compétence mobilité par la collectivité, lors du conseil communautaire du 28 septembre 2017.

La mise en œuvre de cette nouvelle compétence se fera progressivement.  Elle comprend d’ores et déjà la reprise du réseau de bus urbain Movia, au 1er avril 2018.

En parallèle, les élus étudient la mise en place de solutions de mobilité pour les jeunes, les seniors ou les personnes en démarche d’insertion professionnelle. Des actions seront également proposées pour encourager les habitants à prendre les transports en commun, lutter contre l’autosolisme ou encore promouvoir les déplacements doux (vélo, marche).

La CC2T devient donc Autorité Organisatrice de la Mobilité (AOM), en lien direct avec la Région Grand-Est qui organise les transports routiers, scolaires et interurbains, ainsi que les TER.

Elle devient également sur ce dossier, un des interlocuteurs de la Multipôle Sud Lorraine, dont la mission est d’assurer la coordination des transports des différents AOM à l’échelle du sud de la Meurthe et Moselle.

Contenus associés

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×