Prévention des déchets

Le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas

La Communauté de Communes Terres Touloises est engagée depuis 2012 aux côtés de l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) dans une démarche visant à diminuer les impacts des déchets sur la santé et l’environnement, soit par la réduction des tonnages (prévention quantitative), soit par la réduction de la nocivité (prévention qualitative).

L’objectif : – 10% des déchets ménagers assimilés (ordures ménagères résiduelles, emballages recyclables et apports en déchèterie) d’ici 2020.

Attention à ne pas confondre tri et prévention des déchets. Dans un cas le déchet existe et doit être traité, dans l’autre on évite qu’il ne soit produit.

Pourquoi réduire ses déchets ?

Santé, environnement, économie, ce ne sont pas les raisons qui manquent !

La réduction des déchets permet de limiter la consommation de ressources non renouvelables, de matières premières, de limiter les rejets de gaz à effet de serre (GES), de s’inscrire dans la cohérence des politiques de l’UE…

Au niveau local, la réduction des déchets permet de limiter le recours à l’incinération ou à l’enfouissement et de maîtriser les coûts.

Aujourd’hui ce sont encore plus de 6 000 tonnes d’ordures ménagères résiduelles qui sont enfouies sur notre territoire !

Comment réduire ses déchets ?

Développé sur 5 ans, le Programme Local de Prévention des Déchets a pris fin en 2016 pour se poursuivre sous la forme d’un Contrat d’Animation Relais Déchets Economie Circulaire, signé avec l’ADEME pour une durée de 3 ans.

Réemploi, éco consommation, compostage, bonnes pratiques des entreprises… sont autant de thématiques abordées dans ce programme et auxquelles font écho des actions concrètes de la collectivité.

Réduire les déchets fermentescibles

Environ 30%  du poids de la poubelle ménagère concerne les épluchures, restes de repas (déchets de cuisine) sans parler des déchets verts comprenant les tontes, branchages qui ne sont pas considérés comme ordures ménagères et qui ne peuvent être jetés dans le bac. Ces déchets peuvent être déposés en déchèterie, mais également être en partie compostés ou utilisés comme paillage pour protéger les plantations du chaud et du froid, tout en enrichissant le sol.

 

Terres Touloises en actions

Développement d’un réseau de guides composteurs : les Myriapodes (logo)

Un guide composteur est un habitant relais bénévole formé. Son rôle ? Soutenir et conseiller les habitants dans la pratique du compostage et du paillage.

Aujourd’hui, le réseau compte une quinzaine de bénévoles qui accompagnent la collectivité dans ses opérations de sensibilisation : distributions de compost, trocs de plantes, Semaine « Tous au compost », Semaine Européenne du Développement Durable…

Besoin de conseils ? Contactez les Myriapodes : myriapodes.toulois@gmail.com

Vous souhaitez devenir bénévole guide composteur ? Contactez le Pôle environnement de la CC2T au 03 83 43 23 76

Vente de composteurs

 

Implantation de sites de compostage partagé

Afin d’offrir à tout un chacun la possibilité de réduire la quantité de déchets fermentescibles jetés dans la poubelle d’ordures ménagères, la collectivité multiplie l’implantation de sites de compostage partagé. A ce jour une quinzaine de sites ont été installés.

Vous envisagez l’implantation d’un site de compostage partagé au pied de votre immeuble ?
Contactez le Pôle environnement de la CC2T au 03 83 43 23 76

Inciter à la réparation et au réemploi

Le réemploi, la réparation et la réutilisation contribuent au prolongement de la durée de vie des produits et participent ainsi à la réduction de la production des déchets.

Avant de jeter un objet je me pose quelques questions : Est-il réutilisable ? Réparable ? Ou peut-être utile à quelqu’un d’autre ?

+ d’infos :  Expo Reemploi

Terres Touloises en actions

Implantation de bornes textiles

La part des textiles dans les ordures ménagères représente plus de 3% des déchets ! Soit une dépense totale de 21 500€ pour l’enfouissement. En développant la collecte du textile sur son territoire la CC2T réduit ses déchets et les coûts supportés par les habitants.

Incitation au réemploi

 

En juin 2017, la collectivité a installé sur le site de la déchèterie de Toul un panneau destiné à mettre en lien les habitants cherchant à donner ou acquérir des objets. (Attention : les transactions ne sont pas autorisées sur le site de la déchèterie).

D’autres panneaux ont également été installés dans les centres socioculturels de Toul.

Installation d’une cabane à livres dans le hall du centre aquatique Ovive

Sur le principe d’une zone de gratuité, venez déposer les livres dont vous ne voulez plus et repartez avec ceux que vous souhaitez !

Promouvoir les couches lavables

De la naissance à la l’acquisition de la propreté, les couches jetables représentent 1 tonne de déchets non valorisables par bébé. Incinérées, elles dégagent des polluants (notamment de la dioxine). Enfouies, elles se dégradent en plus de 300 ans, contaminant les sols et l’eau de produits chimiques toxiques.

Depuis 2012, la CC2T a noué un partenariat avec une association de promotion des couches lavables sur son territoire. L’objectif ? Sensibiliser parents et professionnels de la petite enfance à ce mode de changes économique et écologique.

Terres Touloises en actions

Ateliers de fabrication des couches lavables

Sessions d’information auprès des professionnels de la petite enfance

Des animations auprès du RAM (relais assistants maternels) à Toul et Ecrouves, en lien avec le CCAS et auprès du personnel médical de la maternité du Centre Hospitalier de Toul ont permis de présenter cette alternative aux couches jetables. Un kit de présentation des couches lavables est utilisé lors des cours de préparation à l’accouchement.

Une exposition « couches lavables/couches jetables » sous forme de vitrine a par ailleurs été conçue et peut être prêtée (sous conditions).

Partenariat avec les crèches du Toulois

Après une période de test de 3 mois et aux vues des résultats très positifs, la crèche municipale La Louvière de Toul est désormais complètement équipée en couches lavables !

La crèche municipale Roger Rollin actuellement en période de test va s’équiper progressivement en couches lavables dès lors que les travaux de buanderie nécessaires seront achevés.

Essais « couches lavables » pour les familles

Deux essais « couches lavables » ont été proposés par la collectivité sur 2016 et 2017. Au total ce sont 28 familles qui ont participé. En 2016, la CC2T a investi dans 10 lots de couches absorbantes qui sont prêtés lors des essais pour les familles volontaires. Par ailleurs, la CC2T achète et met à disposition tout le matériel nécessaire au change et au lavage (poubelle de stockage, filet de lavage, lessive, sac de transport des couches, rouleaux de voiles de protection, culottes de protection).

Ces matériels sont donnés à l’issue de l’essai, le but étant d’inciter les familles à s’équiper et poursuivre ce mode de change.

Les résultats sont aujourd’hui très concluants et la plupart des familles poursuivent avec les couches lavables au-delà de l’essai.

Lutter contre le gaspillage alimentaire

Tandis qu’une personne sur 6 souffre de malnutrition, 1,3 milliards de tonnes de nourriture sont jetées ou gâchées chaque année dans le monde, soit un tiers des aliments produits sur la planète !

Du champ à l’assiette, nous gaspillons à toutes les étapes, utilisant en vain d’importantes ressources naturelles. Chacun d’entre nous jette plus de 20 kg de nourriture par an, dont 7 kg encore emballés.

Contre ce scandale éthique, environnemental et économique, mobilisons-nous !

+ d’infos :  Expo Stop Gachis

Terres Touloises en actions

Animations scolaires

De la maternelle au lycée, à la maison ou à la cantine, les enfants se retrouvent confrontés au gaspillage alimentaire. A travers des animations auprès des plus jeunes, les ambassadeurs du tri abordent cette question et exposent les gestes et solutions pouvant être adoptés.

Animations grand public : Disco soupes

Depuis 2017, la collectivité renforce son action de sensibilisation auprès du grand public à travers l’organisation de Disco Soupes, en partenariat avec les commerçants et distributeurs locaux.

Les Disco Soupes (ou Disco Salades, Disco Smoothies…) sont des sessions collectives et ouvertes de cuisine de fruits et légumes rebuts ou invendus dans une ambiance musicale et festive. Elles sont organisées dans des espaces publics : marchés, manifestations locales… Les soupes, salades, jus de fruits ou smoothies ainsi confectionnés par les passants, aux côtés des organisateurs, sont ensuite redistribués à tous gratuitement.

+ d’infos : http://discosoupe.org/

Bilan ? Plus de 300 personnes sensibilisées et des retours très positifs du public qui salue l’initiative.

Au-delà de la collectivité

Régions et départements œuvrent également à la lutte contre le gaspillage alimentaire en accompagnant les établissements scolaires et hospitaliers dans des actions concrètes de réduction de leurs déchets.

A l’échelle nationale l’Etat s’engage : http://agriculture.gouv.fr/antigaspi

Eduquer la jeunesse et communiquer activement

Changer ses habitudes, voir au-delà du modèle de consommation effréné de notre société, tout cela s’apprend ! Dans un monde aux ressources finies, nous avons tous un rôle à jouer. De la maternelle au lycée les ambassadeurs du tri interviennent en milieu scolaire et extra-scolaire pour échanger autour des gestes de réduction des déchets et donner les clefs permettant à chacun d’agir à son échelle.

Chaque année ce sont plusieurs centaines d’élèves qui participent à ces animations. Réduire, réparer, réutiliser, recycler, tels sont les mots d’ordre !

Bien qu’essentielle à ce niveau, la sensibilisation ne s’arrête pas aux plus jeunes ! Au-delà des interventions en milieu scolaire et extra-scolaire, les ambassadeurs du tri, lors d’évènements ou semaines dédiées, organisent stands d’information et ateliers à destination du grand public.

Les temps forts de l’année :

  • Semaine du compostage de proximité « Tous au compost » du 1er au 7 avril
  • Semaine Européenne du Développement Durable du 30 mai au 5 juin
  • Semaine Européenne de la Réduction des Déchets fin novembre

Afin de diffuser au mieux les messages de prévention, place est donnée à la conception de nouveaux outils de communication : plaquettes d’information, expositions, mallettes pédagogiques…

Veiller à être exemplaire

La collectivité se doit également d’être exemplaire ! C’est pourquoi des actions concrètes de réduction des déchets ont été mises en place au sein des différents services, le Pôle environnement assurant une sensibilisation régulière auprès de tous les agents.

Terres Touloises en actions :

  • Compostage des déchets de cuisine pour les agents déjeunant sur place
  • Envoi d’une newsletter sur la prévention des déchets tous les deux mois
  • Formation éco-phyto des agents du Service Technique
  • Evolution des pratiques en termes de dématérialisation
  • Temps d’animation auprès des agents
  • Optimisation des impressions
  • Installation d’une machine à café acceptant les tasses

Chaque geste compte !

Encourager les bonnes pratiques des entreprises

De la conception à la distribution, les entreprises sont confrontées à la question des déchets à chaque étape du processus de production d’un bien ou d’un service. Si certaines se sont déjà emparées de la problématique, ce n’est pas le cas de toutes.

La collectivité souhaite aujourd’hui accompagner les entreprises dans une démarche de réduction des déchets en agissant de concert avec les acteurs reconnus sur le territoire tels que le CNIDEP (Centre National d’Innovation pour le Développement durable et l’Environnement dans les Petites entreprises).

L’un des premiers axes que la collectivité souhaite développer concerne la lutte contre le gaspillage alimentaire dans le milieu de la restauration, notamment en faisant la promotion des « gourmet bag », qui permettent au client de repartir avec ses restes.

Stop Pub

Un foyer français reçoit en moyenne 40 kg de publicité papier chaque année ! Ces centaines de milliers de tonnes de papier qui atterrissent dans nos boîtes aux lettres ont un coût, lié à leur fabrication, à leur distribution et enfin à leur traitement (recyclage dès lors que le papier est bien déposé dans le conteneur de tri).

Le Stop Pub est le dispositif citoyen qui permet de refuser de recevoir la publicité non adressée dans sa boîte aux lettres. Aujourd’hui, son taux d’implantation est de 18% (étude Opinionway Bonial 2015).

Sur notre territoire, les imprimés publicitaires représentent près de 42% de la collecte des papiers ! Face à ce constat, la CC2T met chaque année à disposition près de 5 000 Stop Pub dans ses relais (Mairies, centre commerciaux, bailleurs…), ainsi qu’à son accueil.

Contenus associés

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×