Composter avec ses voisins

26/03/2021 – Les déchets verts et de cuisine ne sont pas des déchets comme les autres, mais bien des ressources encore utiles. En les compostant, ils peuvent ensuite servir à fertiliser le jardin tout en économisant sur l’achat de terreau et la taxe d’enlèvement des poubelles (redevance incitative).

Sur le territoire, il existe 20 sites de compostage partagés. Pour chacun, un référent, qui a suivi une formation spécifique, assure le suivi et apporte des conseils aux utilisateurs.

Les utilisateurs des composteurs partagés ont un bioseau fourni gratuitement et s’engagent à :

  • apporter les déchets acceptés dans le composteur
  • alterner les couches de broyat avec leurs propres apports de déchets

Choisir le compostage partagé, c’est aussi partager un projet entre voisins et redynamiser la vie du quartier.

Contenus associés