Terres Touloises, solidaire et dynamique

La Communauté de Communes Terres Touloises est née le 1er janvier 2017 de la fusion de la communauté de communes du Toulois et de celle de Hazelle en Haye.

42 communes coopèrent pour le développement de ce territoire de 473 km² sur lequel 46 000 habitants vivent et travaillent.

Terres Touloises est une communauté solidaire, proche des communes et des citoyens, attractive et dynamique, attentive au cadre et à la qualité de vie, soucieuse de l’optimisation des moyens et de l’équité fiscale.

Qu’elles soient imposées par la Loi ou librement choisies par ses communes membres, la communauté de communes Terres Touloises agit dans le cadre de compétences précises au service du territoire, de ses communes et de ses habitants.

Développement économique, mobilité, numérique, gestion des déchets, assainissement, gestion des rivières, urbanisme, politique locale de l’habitat, soutien au dynamisme associatif et participation citoyenne, les domaines d’action de la communauté de communes sont au cœur de la vie quotidienne de ses habitants.

Quelques repères historiques

La nécessité de développer des solidarités nouvelles s’est rapidement imposée afin de répondre aux besoins croissants des populations, auxquels les communes seules pouvaient difficilement faire face. La coopération intercommunale est née de ce constat et elle est à l’œuvre sur le Toulois depuis plus de cinquante ans.

Dès 1966 Toul, Chaudeney-sur-Moselle, Dommartin-lès-Toul, Ecrouves créent le District Urbain de Toul pour mutualiser le service d’incendie et de secours, l’assainissement, la construction et la gestion de la piscine des Glacis et d’une aire de stationnement pour les gens du voyage.

En 1992, 18 communes se regroupent pour constituer l’Etablissement Public de Coopération Intercommunale (EPCI) du Toulois afin de gérer le développement économique et social, le développement culturel, l’environnement et l’habitat.

Quatre ans plus tard, le District Urbain de Toul et l’EPCI du Toulois fusionnent et donnent naissance au District du Toulois avec l’ambition de renforcer le développement et la promotion du territoire.

Cette fusion marque le passage d’une intercommunalité de gestion, de services et d’équipements à une intercommunalité de projets et de, introduisant la notion de solidarité intercommunale. Les compétences du District du Toulois sont la synthèse de celles exercées précédemment par les 2 entités, auxquelles s’ajoutent l’aménagement de l’espace, la politique du logement et du cadre de vie et le tourisme.

En 1999, le District du Toulois devient la Communauté de Communes du Toulois (CCT). La CCT regroupe alors 23 communes, 24 en 2008 et enfin 25 en 2011 avec Foug, portant la population de son territoire à 35 000 habitants.

En décembre 2012, la fusion des deux communautés de communes de Hazelle et du Massif de Haye donne naissance à la communauté de communes de Hazelle-en-Haye.

Au 1er janvier 2014, la Communautés de Communes du Toulois et celle des Côtes en Haye, (sauf Martincourt) fusionnent et sont rejointes par la commune de Villey-le-Sec. La nouvelle CCT compte alors 34 communes et 37 000 habitants.

Le 1er janvier 2017 la Communauté de Communes Terres Touloises nait de la fusion de la communauté de communes du Toulois et de celle de Hazelle en Haye.

Quelques chiffres

  • 42 communes solidaires
  • 473 km2 de superficie
  • 45 901 habitants (Populations légales des communes en vigueur au 1er janvier 2017 – INSEE)

Economie et emploi :

  • 12 255 salariés
  • 3 187 établissements

Le budget

Recettes

Dépenses

 

Eléments issus du Débat d’Orientation Budgétaire 2017

 

Nos partenaires

Contenus associés

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×